5 bonnes raisons d’entreprendre une rénovation énergétique

Licence Creative Commons Image sous licence Creative Commons – Auteur : Chris Potter – Oeuvre modifiée
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Dépenses importantes, travaux contraignants, paperasse… les propriétaires rechignent le plus souvent à améliorer la performance énergétique de leurs logements. Pourtant, au-delà des idées reçues, la rénovation énergétique est une opportunité à saisir, et à saisir vite.

Rénover pour gagner en confort

On l’oublie trop souvent, mais les passoires énergétiques sont rarement des lieux où il fait bon vivre, à moins de laisser le chauffage à fond tout l’hiver. Une rénovation énergétique performante, c’est d’abord pouvoir se chauffer à l’intérieur sans chauffer l’extérieur. Inversement, mieux vaut isoler ses combles en prenant en compte le confort d’été que faire tourner la climatisation de jour comme de nuit.

Rénover pour faire des économies

Si les travaux coûtent cher, ils s’avèrent vite rentables. Entre les aides de l’État, les primes et les prêts à 0%, il est aujourd’hui possible de mener à bien une rénovation énergétique à moindres frais, et surtout d’en étaler la charge dans le temps. Après quelques années, les économies d’énergie générées par les travaux allègent considérablement les charges du ménage.

Rénover pour ne pas perdre d’argent

À moins d’un virage à 180° des politiques énergétiques nationales, il y a fort à parier que parmi toutes les mesures prises en faveur de la rénovation énergétique se glisse bientôt une fiscalité défavorable aux maisons mal isolées. Les récentes déclarations de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, vont d’ailleurs en ce sens. N’attendez pas que l’on vous taxe ou que votre maison perde de sa valeur.

Rénover pour l’environnement

En ces temps de réchauffement climatique, la rénovation des bâtiments est devenue une préoccupation majeure des pouvoirs publics. Le secteur résidentiel/tertiaire représente aujourd’hui encore 44,9% de la consommation finale énergétique française, et 22% des émissions de gaz à effet de serre.

La Loi n° 2015-992 du 17 août 2015 de transition énergétique pour la croissance verte prévoit une diminution de 20% de la consommation énergétique final du pays d’ici 2030, et une bonne partie doit donc passer par le logement, plus facilement adaptable que le transport et l’industrie.

Rénover… parce qu’il faudra y passer

L’impératif de transition énergétique s’impose petit à petit dans les esprits, et il y a fort à parier que les prochaines mesures gouvernementales contraindront les irréductibles propriétaires de passoires thermiques à entreprendre des travaux, que ce soit avec ou sans aides de l’État.

Le Décret n° 2017-919 du 19 mai 2017 oblige déjà à isoler un logement en cas de réfection des parois donnant sur l’extérieur. De là à imaginer une obligation de rénovation en cas performance énergétique insuffisante, il n’y a qu’un pas.

Newsletter
Outils travaux

Vous pourriez aussi aimer

Le changement climatique pour les nuls

Vous avez tous entendu parler de « réchauffement climatique », de « gaz à effet de serre », ou encore de « fonte des glaces ». Mais connaissez-vous vraiment les phénomènes physiques à l’origine du changement climatique ?

Le chiffre du jour

Retrouvez tous les « chiffres du jour » qui ont marqué l’actualité mondiale de l’énergie, du climat et de l’environnement.

Les 6 conseils à suivre pour une rénovation énergétique réussie

Commencer par changer la chaudière, remplacer uniquement les fenêtres, casser la tirelire ou poser la laine de verre soi-même… voici quelques-unes des choses à ne surtout par faire si vous envisagez de mener une rénovation énergétique efficace (et donc rentable). Si vous avez besoin de conseils, c’est par ici.