Comment déterminer si mon logement a besoin d’une rénovation énergétique ?

par | Nov 17, 2016 | Articles | 0 commentaires

La rénovation énergétique peut s’avérer très intéressante, non seulement sur plan écologique mais elle peut également vous permettre de réaliser de formidables économies sur vos factures d’énergie. Qu’elle concerne l’isolation des murs ou la mise aux normes des appareils de chauffage, la rénovation énergétique représente souvent un bénéfice financier, à condition d’en avoir réellement besoin, ce qui n’est pas forcément simple à déterminer. Pourtant, plusieurs signaux peuvent vous renseigner sur l’état de la consommation énergétique chez vous, et sur l’éventualité d’une rénovation. Voici les différents facteurs à connaître pour déterminer si mon logement a besoin d’une rénovation énergétique.

Étudier attentivement ses factures d’énergie

C’est un excellent révélateur des éventuelles défaillances dans la consommation d’énergie de votre logement. Un logement qui consomme trop par rapport à sa surface est souvent le signe qu’il est temps de procéder à une rénovation énergétique. Attention, il s’agir également d’une simple vétusté de vos appareils de chauffages et électriques (radiateurs et chaudières anciens ou mal entretenus, appareils électroménagers trop énergivores ou laissé en charge la nuit par exemple). Dans ce cas, on se débarrasse de ce qui est trop vieux et on le remplace par du neuf. C’est un investissement certes, mais qui se révélera avantageux dans les prochains mois.

Pour vos appareils de chauffage, un bon entretien régulier peut dans certains cas suffire à améliorer leur performance sans avoir à les remplacer. Si en hiver vos factures d’énergie dépassent l’entendement, mais que vous continuez à avoir froid chez vous même en poussant le chauffage au maximum, c’est généralement le signal de déperditions thermiques importantes dues à une mauvaise isolation. Vous pouvez à ce sujet contacter votre fournisseur d’énergie afin de vous renseigner sur la raison du montant de vos factures et savoir comment y remédier.

Comparer et simuler

Pour savoir si oui ou non votre logement à besoin d’une rénovation énergétique pour être performant, il faut savoir ce qu’est un logement performant. Renseignez-vous auprès des professionnels, des entreprises agréées ou encore de votre entourage pour savoir où vous vous situez sur l’échelle de la performance énergétique dans votre domicile. Vous pouvez également réaliser une simulation en ligne des différents travaux à entreprendre, des coûts et des économies impliqués.
Par exemple, un logement entre 20 et 25m2 (un studio ou petit appartement) tout électrique (chauffage et éclairage) et dont la facture d’énergie s’élève à une vingtaine d’euros par mois est tout à fait aux normes.

Effectuer un diagnostic énergétique de votre habitation

C’est une démarche de plus en plus courante et recommandée par les entreprises du bâtiment et de la rénovation aux propriétaires qui, alléchés par les subventions et les aides financières proposées par l’État et les prestataires, se lance tête baissée dans des travaux de rénovation énergétique. Pour cela, faites appel à un professionnel de la rénovation énergétique, qui se chargera d’effectuer un diagnostic après analyse de votre logement. Cette intervention n’est pas gratuite (environ 300€) mais elle permet de déterminer en peu de temps si votre logement a besoin d’une mise aux normes thermiques.

L’isolation : un point clef de la rénovation énergétique

La quasi-totalité des travaux d’amélioration de la performance énergétique dans un logement concerne l’isolation (thermique, sonore). Une mauvaise isolation est cause de déperdition de chaleur et d’énergie, d’humidité dans l’air, de nuisances sonores, courants d’air et autres. Bien souvent, les locataires et propriétaires n’ont pas conscience de la mauvaise isolation de leur logement. C’est parce que les pertes de chaleur et d’énergie sont souvent là où on le voit pas : murs, fenêtres et toiture certes, mais également les sols, les combles (perdus ou aménagés), les portes et les radiateurs.

Si vous sentez d’importantes variations de température entre les pièces, des courants d’air au niveau des jointures des fenêtres, si vous constatez l’apparition de moisissures ou une sensation d’air frais venant du plafond, pas de doute, c’est une mauvaise performance de l’isolation. Et un logement mal isolé s’en ressent sur les factures d’énergie.

Certains problèmes peuvent se régler par vous-mêmes : en posant des rideaux, des joints ou des double-vitrages aux fenêtres, des tapis au sol et des panneaux réfléchissants derrière les radiateurs. En revanche, tout ce qui concerne l’isolation des murs extérieurs, des combles et du toit doit faire l’objet de travaux de rénovation énergétique par des professionnels.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SUR LE MÊME THÈME

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

L’AUTEUR DE CET ARTICLE

Guillemin

Guillemin

Auteur sur le Blog de Mon Passeport Rénovation

Co-fondateur de Mon Passeport Rénovation, diplômé d’un Master Science Politique à l’université Lyon III et lauréat 2013 du concours Monde Académie.

Adrien

Adrien

Auteur sur le Blog de Mon Passeport Rénovation

Co-fondateur de Mon Passeport Rénovation, auteur du livre blanc « Logement durable – Rénovation thermique du parc ancien » et blogueur spécialisé dans le domaine de l’efficacité et de la transition énergétique.

NOS SERVICES

Simulateur de DPE

Simulateur de Performances Énergétiques

Obtenez gratuitement et en quelques clics votre consommation d’énergie, votre potentiel d’économies d’énergie ainsi que des recommandations détaillées de travaux.

Calculette d'aide

Calculette d'aides financières

Calculez gratuitement les aides financières pour votre projet travaux : crédit d’impôt transition énergétique, prime énergie, éco-prêt à taux zéro…