La France, mauvaise élève européenne de l’énergie renouvelable

par | Jan 29, 2018 | Articles, Le chiffre du jour | 0 commentaires

Dans un communiqué publié le 25 janvier 2018, Eurostat place la France parmi les plus mauvais élèves européens en matière de transition énergétique. Selon l’office de statistique de l’Union européenne, 16% de la consommation énergétique de l’hexagone provient de sources renouvelables. Rien de catastrophique, mais des résultats en revanche loin donc des 23% prévu par l’objectif « Europe 2020 ». Si nous ne sommes pas derniers, cet honneur revenant aux Pays-Bas (à 8 points de son propre objectif), nous accusons cependant un retard flagrant dans la conduite de notre transition énergétique.

D’autant plus que si d’autres pays sont encore à la traîne, 11 ont déjà rempli leur mission, dont la Bulgarie, le Danemark, l’Estonie, l’Italie ou encore la Suède. Cette dernière est d’ailleurs loin en tête, puisque plus de la moitié de l’énergie qu’elle consomme provient d’ores et déjà de sources renouvelables.

L’Union européenne dans son ensemble obtient elle un score convenable, à 17% pour un objectif 2020 à 20%. Surtout, l’UE a doublé la part de sa consommation d’énergie renouvelable depuis 2004, tandis que la France n’a augmenté la sienne que deux bons tiers seulement. De là à dire que nous tirons la moyenne de l’Union vers le bas, il n’y a qu’un pas.

L’auteur de cet article

Guillemin

Guillemin

Rédacteur sur le Blog de Mon Passeport Rénovation

On discute ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles sur le même thème

Les 6 conseils à suivre pour une rénovation énergétique réussie

Commencer par changer la chaudière, remplacer uniquement les fenêtres, casser la tirelire ou poser la laine de verre soi-même… voici quelques-unes des choses à ne surtout par faire si vous envisagez de mener une rénovation énergétique efficace (et donc rentable). Si vous avez besoin de conseils, c’est par ici.

Comment faire pour améliorer le confort de votre maison pendant l’été

Il vous est sûrement déjà arrivé d’avoir trop chaud la nuit en plein été, surtout si vous dormez dans des combles ou dans des pièces hautes. Cela est dû à un manque d’inertie thermique du bâtiment, dont les parois accusent un trop faible déphasage. Vous n’avez rien compris ? On vous explique tout !

Newsletter

Mon Passeport Rénovation

Calculette d’aides

Simulation de DPE

Comparateur de devis

Fil d’actus Facebook

Fil d’actus Twitter