Rénover pour accroître le confort thermique d’hiver et d’été

La rénovation énergétique permet de générer des économies d’énergies conséquentes, pour le bien de l’environnement et de votre porte-monnaie. Mais à trop insister sur l’aspect économique et environnemental, on en oublie que l’intérêt principal d’une rénovation réside d’abord et avant tout dans l’amélioration du confort que procure ce dernier.

Une maison confortable est une maison que l’on chauffe peu

Nous avons tous déjà fait l’expérience des passoires thermique. Humides, traversées de courants d’air, alternativement trop ou trop peu chauffées… les vieilles masures non isolées sont rarement des lieux ou il fait bon vivre.

Cette sensation d’inconfort thermique dépend principalement de deux facteurs : la fréquence des variations de température dans une pièce, et l’amplitude de ces variations rapportée à la différence entre la température de confort et la température réelle de la pièce.

En hiver, dans les bâtiments mal ou non isolés, la chaleur s’évacue rapidement par les parois et les ouvertures. Les pièces se refroidissent donc très rapidement dès que le système de chauffage est éteint. Et pour peu que l’aération se fasse par ouverture des fenêtres, le mercure ne cessera de jouer les yoyo.

Accroître le confort d’hiver

Dans un logement confortable, la température ne varie pas ou peu, se situe toujours autour de la température de confort (autour de 19°C l’hiver), et peu être obtenu rapidement grâce à un système de faible puissance.

La rénovation énergétique d’un logement présente donc de multiples intérêts :

  • Étanchéifier le logement, en supprimant les courants d’air ;
  • Réguler l’équilibre hygrométrique du bâtiment grâce à la ventilation, l’humidité présente dans l’air étant source d’inconfort ;
  • Conserver la chaleur à l’intérieur, ce qui évite d’avoir à chauffer en permanence ;
  • Chauffer faiblement mais en continu, grâce à un système correctement dimensionné.

Ne pas oublier le confort d’été

La rénovation énergétique ne vise pas uniquement à améliorer le confort thermique l’hiver. On l’oublie trop souvent, et la réglementation est pour l’instant silencieuse à ce sujet, mais une isolation efficace permet aussi d’accroître le confort d’été.

Poser dans les combles ou le toit un matériau isolant dense ou lourd, tel le liège expansé, augmente le déphasage thermique et améliore l’inertie du bâtiment.Le logement sera moins soumis aux fortes variations de température telles qu’il en existe dans certaines régions françaises, et les occupants des pièces hautes n’auront plus à craindre la chaleur en pleine nuit.

Sans compter bien entendu les économies de climatisation.

Newsletter
Outils travaux

Vous pourriez aussi aimer

Le changement climatique pour les nuls

Vous avez tous entendu parler de « réchauffement climatique », de « gaz à effet de serre », ou encore de « fonte des glaces ». Mais connaissez-vous vraiment les phénomènes physiques à l’origine du changement climatique ?

Le chiffre du jour

Retrouvez tous les « chiffres du jour » qui ont marqué l’actualité mondiale de l’énergie, du climat et de l’environnement.

Les 6 conseils à suivre pour une rénovation énergétique réussie

Commencer par changer la chaudière, remplacer uniquement les fenêtres, casser la tirelire ou poser la laine de verre soi-même… voici quelques-unes des choses à ne surtout par faire si vous envisagez de mener une rénovation énergétique efficace (et donc rentable). Si vous avez besoin de conseils, c’est par ici.